Horror Express 666

Pour ceux qui aime discuter de ciné, série, mangas, jeux vidéo, etc...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Magica

Aller en bas 
AuteurMessage
Erzebeth B
Pokemon Légendaire Infidèle, Chef du Bar
Pokemon Légendaire Infidèle, Chef du Bar
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 33
Tickets : 105
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Magica   Mer 6 Fév - 21:27


un petit bijou roumain découvert en septembre sur paris
il faut dire que j'ai entendu la musique j'ai fait waouuuuuuuuuuuh j'adore c'est quoi? magica (faut dire qu'a l'époque j'étais déçu par nightwish ce groupe arrive comme un sauveur)
hum le genre de musique ? un mix entre épica,nightwish et rhapsody(of fire)
vous l'aurez donc compris un petit groupe de métal entre l'épique et le symphonique

le site web : http://www.magicaband.com/magicaexplorer.html#Band%20-%20Find%20out%20who%20we%20are

ma musique préférée :
la première de l'album " HEREAFTER" :"all waters have the colour of drowning" => toutes les eaux ont la couleur de la noyade, ça commence bien! cliquez sur le lien pour voir la vidéo!
http://fr.youtube.com/watch?v=pBVQBo3rJhA&feature=related

la cinquième chanson de l'album " HEREAFTER": entangled
http://fr.youtube.com/watch?v=lYt8tUTx2d8&feature=related


le septième de l'album " HEREAFTER": ce qui ressemble à un live : weight of the world
http://fr.youtube.com/watch?v=yrmrMOhrwfM&feature=related

une inédite : bittersweet nightshade http://fr.youtube.com/watch?v=IjW83BWJYys&feature=related


album hereafter

certains qualifie ce groupe de gothique métal !!

voila les membres du groupe, de toute façon ça sert à rien que je dise qui fait quoi , vous vous en foutez donc voila... y a la chantesue et les autres et pui si ça vous intéresse allez sur le site ;p


j'ai la haine une partie de l'article s'est effacé quand j'ai voulu mettre des vidéos et la façon pour mettre des vidéos ne marche pas!!!!!!!!!!

_________________




Dernière édition par le Ven 8 Fév - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzebeth B
Pokemon Légendaire Infidèle, Chef du Bar
Pokemon Légendaire Infidèle, Chef du Bar
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 33
Tickets : 105
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Magica   Mer 6 Fév - 21:41

j'ia trovué aussi ceci sur obskure http://www.obskure.com/fr/kro_model.php?n_kro=1976
Chronique


Magica


The Scroll Of Stone


.:: 2004 :: Divenia ::.
>> Style >> Metal speedé à tendances épiques et atmosphériquesNote : 75%



Avec une pochette qui annonce la couleur, le jeune combo roumain Magica ne fait décidément pas les choses à moitié, offrant à qui veut l'entendre ses mélodies épico- progressive et son chant cristallin. De part l'ambiance général on pourrait sans mal rapprocher le groupe de Dark Moor pour l'aspect héroïque et Nightwish pour l'atmosphère mélancolique, pourtant Magica possède ce petit plus qui le démarque des groupes suscités. En fait la puissance de "The scroll of stone" réside principalement dans des compositions techniques, narratives et possédant une grande variété, une spiritualité intense. Le tout s'articulant avec un concept guerrier dont la trame se développe autour d'une princesse poursuivie par un démon. La belle perd son âme et la quête commence pour trouver "the scroll of stone", la pierre qui pourrait détruire son ennemi.
L'album a été composé en 2002, sous l'égide de Bogdan Costea guitariste à l'époque de Interitus Dei mais prend une épaisseur réelle grâce à la tessiture caractéristique de sa chanteuse Ana Mladinovici. Le traitement particulier de la production apporte également une sensibilité singulière à l'opus: importance des rythmiques syncopées plutôt speedées; accent mis sur un clavier véritable protagoniste qui pour une fois pas se sert pas uniquement de fond sonore et voix délicieusement planante d'une princesse en perdition. Ajouter à cela des solos aériens ponctuant judicieusement les titres à la façon d'un Helloween endiablé et vous obtiendrez un album à découvrir écoute après écoute avec un plaisir certain. Pour commencer laisser vous charmer par cette gracieuse intro au piano ouvrant sur un titre alliant ingénieusement un riff rapide très facilement mémorisable et des passages plus mid tempo moyenâgeux pour un effet garanti laissant présager une suite des plus constructives. Quand on y regarde de plus prêt, chaque titre possède ce côté accrocheur à la fois classique de par sa construction et hypnotique par son traitement vocal très solennelle, cette acoustique ecclésiastique d'une profondeur presque monacale. De quoi apprécier avec délectation chaque moment même si j'avoue une petite préférence pour les morceaux "The sorcerer" à la mélodie fluette et accrocheuse sur fond d' énorme rythmique groovy dégageant une atmosphère énigmatique ( un vrai tube en puissance), le lyrique "Daga" et son traitement vocal parfait ou encore l'ultra speedé "The Mountains of Ice"et son sublime refrain voire le mélancolique "The key" et son association violons/piano; le titre track " The scroll of stone" restant très traditionnel avec son approche folk Metal épique. L'album s'achève sur un morceau de choix avec un "Redemption" enjoué véritable tarentelle de notes et nouvelle démonstration de force de cette chanteuse qui mériterait d'être plus connue.
Certains pourront soit reprocher au groupe une trop grande linéarité, peut être un côté prévisible mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit là d'un premier essai très réussi ma foi et surtout capable d'allier une sensibilité énorme à des riffs qui marquent subtilement l'esprit sans s' y imposer à grand renfort de claviers symphoniques comme c'est souvent le cas dans ce style.
Bref, le groupe à l'image de son nom dégage une sorte de magie enchanteresse qui saura sans mal envoûter les fans de Nightwish (et de ses nombreux clones plus ou moins pertinents), de Sonata Arctica voire conquérir un public plus large avec ses rythmiques heavy speed de qualité. En tous cas, Magica ne passera pas inaperçu, c'est une évidence...reste à eux de confirmer avec un second essai de la même trempe.



Tracklisting :
1 - The Wish
2 - A Blood Red Dream
3 - The Sun is Gone
4 - The Sorcerer
5 - Road to the Unknown
6 - Daca
7 - E Magic
8 - The silent Forest
9 - Mountains of Ice -
10 - The Key
11 - The Scroll of Stone
12 - Redemption -


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzebeth B
Pokemon Légendaire Infidèle, Chef du Bar
Pokemon Légendaire Infidèle, Chef du Bar
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 33
Tickets : 105
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Magica   Mer 6 Fév - 21:43

Chronique


Magica


Lightseeker


.:: 2004 :: Divenia/ Underclass ::.
>> Style >> Metal atmophérico-néo classique à voix féminineNote : 59%



Après des débuts en fanfare avec l'excellent "The scroll of Stone" Magica se devait de relever le pari risqué du second opus. C'est maintenant chose faite avec "Lightseeker" à l'approche toujours aussi epico-progressive surfant une nouvelle fois sur la mouvance des groupes à chanteuses lyriques à la Nightwish ou Miseria.
L'album se veut donc dans la continuité du précèdent mais avec un accent davantage mis sur les claviers qui enrobent entièrement les morceaux de leur nappe délicieusement délicate, voire néo-classique..Peut être est-ce dû à l'intégration dans le groupe de six fingers, le nouveau clavier ?
Dès " Bind you forever" le ton est donné est c'est celui d'un speed metal décidément baroque et rutilant avec ses guitares véloces à la Malmsteen. On aime ou on aime pas mais difficile de ne pas reconnaître le mérite de musiciens qui savent de quoi ils parlent ou plutôt de quoi ils jouent...Pour ma part, je trouve cet album moins accessible que "The scroll of Stone" ...Peut être à cause de la chanteuse qui à la différence du précédent album sur joue ses lignes passant d'un timbre à la Edenbrige fort agréable à l'inévitable comparaison avec l'inimitable Tarja. Plutôt qu'emmener l'auditeur dans des sphères cotonneuses, elle l'entraîne vers les abîmes de l ‘insupportable...noyant les superbes mélodies dans des profondeurs acoustiques sans retour.

Musicalement par contre peu de choses à reprocher à ce condensé de créativité. "Bittersweet Nightshade" et son approche moyenâgeuse est tout bonnement sublime avec ses dialogues claviers/six cordes valant pour des lignes vocales à part entière. Ou encore l'original "Inluminata" chanté en roumain. Tout ici est théâtralisé et aucun morceau ne ressemble au précédant, si ce n'est de par cette voix monocorde planant comme un brouillard malsain sur les morceaux. Mais là je me répète. Le lourd "Dance of the wasp" tend vers un heavy progressif accessible et imposant d'efficacité. Mais la grande majorité des titres n'est malheureusement pas à la hauteur; plus confus, moins directs... A croire que le groupe veut nous prouver qu'il a un potentiel inventif inépuisable, une créativité débordante. A ce jeu du " regardez ce que je sais faire ? " on se retrouve perdu au beau milieu d' un fouillis musical. On erre au coeur d'un flou artistique où les parties de guitares majestueuses sont prises en étau entre une chanteuse en perte évidente d'efficacité et des claviers sur-présents qui nivellent les envolées mélodiques. Quel gâchis ! Même la production parait plus malhabile, un comble non ?


Magica nous offre donc là un bon album de Heavy mélodique à voix féminine soit mais perd grandement en puissance depuis "The scroll of Stone". Tous les ingrédients étaient pourtant là pour faire de Magica un grand groupe, malheureusement, ces derniers ont choisi une voie bien tortueuse et risquent de décevoir par mal d'auditeurs....moi en premier.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magica   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magica
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rental Magica de Makoto Sanda
» Puella Magi Madoka Magica
» [ANIME/FILM] Madoka Magica au cinéma et en streaming légal
» Puella Magi Madoka Magica • Hanokage
» Nouvelle Machine : FAEMA MAGICA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horror Express 666 :: Enfer des Sons Crispants :: Gare des Musiciens Déchainés :: Métal, Gothique, Darkwave-
Sauter vers: